Une critique de Une sorte de nitescence langoureuse dans Solaris

par Sylvie Bérard

Élisabeth Vonarburg a produit une critique à la fois disjonctée et lucide de mon roman Une sorte de nitescence langoureuse.

critique nitescenceC’est paru dans le plus récent numéro de la revue Solaris (numéro 205, hiver 2018). Voir le lien vers le numéro complet sur leur site.

Publicités