Les pages littéraires de Sylvie Bérard

Science-fiction, littérature, écriture

L’écriture: buffet culturel à volonté?

Voici la livraison d’avril de ma chronique «La page décentrée».

Sylvie Bérard-La page décentrée-Appropriation

 

Le document original se trouve sur le site de l’association Pédagogie et pratiques canadiennes en création littéraire (PPCCL).

Non sans rapport avec une chronique en préparation


« je suis écrivaine » est toujours une excellente excuse
« pourquoi fais-tu des recherches sur la culture aztèque » je suis écrivaine
« pourquoi t’intéresses-tu aux fleurs vénéneuses » je suis écrivaine
« pourquoi y a-t-il un cadavre dans ton grenier » je suis écrivaine

Une analyse de Terre des Autres

Lisez l’article complet.

Source: Rodica Gabriela Chira, «Autour de l’altérité dans Terre des Autres de Sylvie Bérard», Studia UBB Philologia, LXIII, 1, 2018, p. 9-22.

Slash Barbie

 

01d6482609a9db0610f851f998b2a3c8935f1dfeaaCette année, la veille du 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, la compagnie Mattel a lancé de nouvelles poupées de sa série « Femmes inspirantes » (Inspiring Women ou Sheroes) avec, en vedette, une figurine Frida Kahlo. Aux côtés de la pionnière de l’aviation Amelia Earhart et de la mathématicienne et physicienne Katherine Johnson, l’artiste mexicaine a été ainsi intronisée au temple du plastique moulé en forme de femmes impossibles. Ces Barbies visent à rendre hommage à ces personnages féminins et s’inscrivent justement dans une toute nouvelle lignée de poupées récemment  ommercialisées, s’éloignant de la silhouette irréaliste de la poupée de base : plus rondes, plus petites, moins blanches…

Mais il y a un « mais »…

Voir la suite de mon billet sur le site de l’association Pédagogie et pratiques canadiennes en création littéraire (PPCCL).

Citrons queer

Citron queer.png

J’ai accepté de rédiger une chronique mensuelle pour le bulletin de l’association PPCCL-Pédagogie et pratiques canadiennes en création littéraire. Voici la première livraison intitulée «Des fruits aigres-doux». Avec, en prime, un beau citron queer dessiné par moi!