Les pages littéraires de Sylvie Bérard

Science-fiction, littérature, écriture

Un micro avant-goût

Quand je dis que j’ai toujours eu l’air de le faire exprès, je pense surtout à ce que j’ai toujours écrit. Enfin, depuis longtemps. Des trucs étranges pour gens déphasés. Pour ne pas cadrer. Test de quotient intellectuel, on vous donne une série : un chien, un kangourou, une banane, un cheval, lequel n’a pas sa place dans la série. Je suis la banane au milieu de la ménagerie, le kangourou dans le plat de fruits. Est-ce que j’ai besoin d’écrire des choses que le commun des mortels n’a pas besoin de lire? Je ne pourrais pas me contenter de faire un récit au JE comme tout le monde?

Extrait du manuscrit de mon roman encore inédit.

Fictions scientifiques

Il y a 6 ans, pour le festival Eurêka! organisé par l’ACFAS dans le Vieux Port, on m’avait commandé une série de courts textes de fiction qui devaient être inspirés de photos scientifiques qu’on m’avait envoyées. Je n’ai pas cherché à savoir de quoi il s’agissait et j’ai juste laissé l’image me guider. En voici un échantillon.

11425140_583765008431504_7504729581255382392_n

Adieu, Joël

Une nouvelle très, très, très triste nous est tombée dessus. Au terme d’une maladie d’un an où il s’est battu à chaque seconde, Joël Champetier nous a quittés. Il nous manquera comme auteur audacieux (il n’hésitait pas à réorienter son rapport aux genres à chaque nouvelle création), comme directeur littéraire gentil (si vous avez déjà eu l’occasion de goûter à ses commentaires, vous savez combien ils étaient justes et pondérés), comme personne exceptionnelle à tous points de vue (et je ne dis pas cela seulement parce qu’il nous a quittés: jamais je n’ai vu une personne faire autant l’unanimité… en sa faveur!). Joël, ton esprit brillant, ta voix chaude, ton humanité, tes histoires! et tes incroyables costumes que tu nous ressortais année apres année aux mascarades, tout cela et plus qui faisait que tu était toi, nous allons beaucoup nous en ennuyer mais continuerons de nous le rappeler avec tendresse.

La page wikipedia sur Joël Champetier.

La locutrice délocutée

Ça risquiafae d’être intéressant. Je m’en vais au congrès de l’IAFA (International Association for the Fantastic in the Arts) dans quelques jours, présenter une communication sur quelques transgressions narratives dans la science-fiction, et au même colloque il y aura deux communications sur La Saga d’Illyge, une de Sophie Beaulé, sur la transformation du corps, l’autre d’Amy Ransom, sur la traduction. Je compte passer du bon temps intellectuel avec toutes les deux et j’ai promis à la seconde que j’irais réfléchir à haute voix avec les membres du panel.

Les utopiales de Nantes

image entrée

Ne me cherchez pas dans mon patelin d’adoption pour les prochains jours. Je m’envole pour la France. Du 29 octobre au 3 novembre, je serai aux Utopiales de Nantes en tant qu’auteure invitée. Même que j’ai ma belle page à moi juste ici. Si vous voulez suivre mes péripéties, je vous invite à visiter ma page Facebook.