Les pages littéraires de Sylvie Bérard

Science-fiction, littérature, écriture

Catégorie: Lecture

« Page décentrée »: Je me rapproche dangereusement de moi-même

«Longtemps, je n’ai pas été attirée par l’autofiction. Dans mes lectures, dans mon écriture. Je n’éprouvais pas une aversion particulière pour l’écriture de soi détournée en roman, mais c’est juste que mon attention semblait se diriger ailleurs, du côté de la création de mondes, de personnages qui n’avaient pas trop l’air d’être une projection de moi.
J’écrivais de la science-fiction, ce qui me permettait d’avoir l’air de me tenir loin de l’autobiographique ou de ne pas me faire poser de questions sur celui-ci. Si j’avais fait des romans se déroulant dans un semblant d’équivalent du même espace-temps que celui dans lequel j’évoluais, parions que les gens auraient pu être plus soupçonneux.»

Dans la livraison du 15 juin de ma «Page décentrée», je réfléchis à l’autofiction, la mienne et celle des autres.

Le document original se trouve sur le site de l’association Pédagogie et pratiques canadiennes en création littéraire (PPCCL).

Queer est un mot français

Ce week-end, je participe à une lecture queer en français (que j’ai contribué à organiser) dans le cadre du festival torontois Naked Heart. Passez nous écouter!

9407A557-C958-438F-815C-EC6967379367

Quelques suggestions de lecture

13-Souvenirs d'enfanceChroniqueuse à l’émission Sur le vif (l’émission du retour à la maison animée par Marie-Lou St-Onge et diffusée à ICI Première Ottawa-Gatineau), Karine Lessard réalise une série de chroniques sur les lectures d’été des auteur.e.s de l’Ontario français. Pour l’émission du mardi 17 juillet, elle m’a interviewée pour me demander ce que je lisais cet été. En bonne bibliophage que je suis, je lui ai fait beaucoup trop de suggestions pour que tout tienne dans sa chronique, alors voici les quelques extraits que la chaîne a décidé de diffuser.