Les pages littéraires de Sylvie Bérard

Science-fiction, littérature, écriture

La croisée des mots

Regardez la Croisée des mots avec Sylvie Bérard!

Si vous avez manqué La croisée des mots du 14 octobre, organisée par l’AAOF-Association des auteures et auteures de l’Ontario français et animée par Hugues Beaudoin Dumouchel en direct sur Facebook, vous pouvez vous rattraper! (Si le lien ne fonctionne pas directement, cliquez ici.)

écrit des histoires

img_3926

Rêve et fiction

J’ai fait un rêve amusant. C’est presque déjà une petite nouvelle. Je transformerai peut-être ça en fiction un jour…

J’étais nouvellement arrivée dans un village que je ne connaissais pas. Tout était tranquille jusqu’à ce que l’on se mette à rapporter des rencontres avec des créatures fantastiques: vampires, loups garous, et créatures rappelant le monstre de Frankenstein. Des gens disparaissaient aussi. Le village commençait à avoir peur. On organisait une assemblée. Et, durant la réunion, les gens se mettaient à se transformer: vampire, loup-garou ou monstre. On comprenait soudain que les gens qui étaient disparus n’avaient pas été tués mais transformés. Et que les créatures n’étaient pas maléfiques, seulement le fruit de mutations qui donnaient des pouvoirs surnaturels. Soudain, je sentais que je me mettais à me métamorphoser. Mais je ne voulais pas devenir un vampire, un loup-garou ou un monstre! Quelqu’un me soufflait à l’oreille que je n’avais qu’à visualiser ma créature idéale. Et hop! je me réveillais dans la peau d’un magnifique super-héros. Mais je ne voulais pas être un super-héros, et certainement pas mâle! Je ne comprenais pas où j’avais la tête au moment de ma transformation. En plus, maintenant, lorsque j’allais parler aux gens, quand ils me voyaient arriver dans ma nouvelle identité de séduisant super-héros mâle, ils n’avaient plus la même attitude avec moi. J’étais désespérée.

vert jaune orangé rouge

View this post on Instagram

#covidpoème

A post shared by Sylvie Bérard (@syber_moi) on